top of page
Rechercher

Mieux dormir avec la SOPHROLOGIE


Un français sur trois a des difficultés à trouver le sommeil et un sur cinq est considéré comme insomniaque. A ce niveau, le sommeil devient une préoccupation angoissante. Découvrez dans cet article ce qu'est exactement l'insomnie, quelles en sont les causes et comment la sophrologie peut aider à améliorer la qualité du sommeil ?

L'insomnie est caractérisée par une difficulté à trouver le sommeil, des réveils nocturnes fréquents et prolongés, ou lorsque le réveil est trop tôt et sans arriver à se rendormir.


L'insomnie atteint donc la capacité d'endormissement du sujet ou la continuité de son sommeil. Une personne peut souffrir d'un mélange de ces symptômes ou peut changer de symptômes avec le temps.

Par exemple, prendre plus de trente minutes pour s'endormir ou passer plus de trente minutes éveillé au milieu de la nuit, avec une durée de sommeil inférieur à 6 heures 30 par nuit peut représenter un problème d'insomnie. Il existe l'insomnie transitoire, à moyen terme ou à long terme ; lorsque l'insomnie devient chronique.

Les causes de l'insomnie

L'insomnie peut être liée à divers facteurs :

  • Psychologiques : stress, anxiété ou dépression

  • Environnementaux : bruits, luminosité, chaleur, travail de nuit...

  • Physiologiques : repas trop lourd, prise de caféine...

  • Pathologiques : apnée du sommeil, asthme, allergies...

Les troubles du sommeil sont divisés en trois groupes principaux.

Les dyssomnies concernent les insomnies d'origine psychologique, d'origine extrinsèque, les insomnies dues à l'alcool ou à la prise de médicaments. La narcolepsie fait également partie de ce groupe. Il faut toutefois distinguer l'insomnie de réveil précoce. Une insomnie temporaire peut durer jusqu'à trois semaines ; au-delà, on parle d'insomnie chronique.

Les parasomnies sont caractérisés par les troubles du sommeil associés à des réveils nocturnes mais sans perturbation importante du sommeil ou altération de la vigilance au cours de la journée comme : le somnambulisme, les terreurs nocturnes, les troubles du sommeil associé au sommeil paradoxal, le bruxisme nocturne et l'énurésie nocturne (incontinence urinaire nocturne).

La dernière catégorie concerne les insomnies d'origine psychiatrique, neurologique ou liées à d'autres maladies.

Les conséquences de l'insomnie

Le manque de sommeil peut avoir des conséquences plus ou moins inconfortables au quotidien :

  • Fatigue

  • Maux de tête

  • Nervosité

  • Irritabilité

  • Tendance à somnoler durant la journée

  • Difficultés de concentration

  • Troubles de la mémoire

  • Angoisse


Les bienfaits de la sophrologie




La sophrologie offre une véritable alternative aux médicaments destinés à lutter contre les troubles du sommeil qui ont souvent le désavantage de créer une dépendance ou de provoquer des effets secondaires.

Les outils de la sophrologie pour ce trouble sont la relaxation dynamique caycédienne, la respiration abdominale, la visualisation positive qui ont pour but de développer le lâcher prise. En effet, différentes études montrent que se coucher avec l'angoisse de l'insomnie est souvent à l'origine des périodes d'éveils nocturnes ; apprendre à lâcher prise permet justement de désamorcer cette angoisse et de préparer le corps au relâchement musculaire préalable à l'endormissement.

Après quelques séances guidées par la sophrologie en cabinet pour intégrer les techniques, le sophronisant disposera des outils afin de faciliter son entraînement quotidien de manière autonome. Si la sophrologie a de bons résultats pour palier aux troubles du sommeil, la consultation préalable d'un médecin généraliste reste conseillée.

De plus, certains types d'insomnie demandent un traitement particulier qui dépasse le cadre de la sophrologie. Le sophrologue travaillera sur avis et en relation avec le médecin traitant ou le thérapeute, en intégrant la sophrologie comme soin d'accompagnement.

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page